Créer son identité numérique

L’identité numérique, pourquoi est-ce un aspect important dans votre recherche d’emploi ?

L’identité numérique est générée par les empreintes que vous laissez quotidiennement sur le Web. Ces traces sont causées par vos commentaires et vos postes sur les réseaux sociaux et les forums, mais également sur votre blog (CMS) ou votre site Internet.

Si elle n’est pas maîtrisée ou peu, votre identité numérique peut se retourner contre vous et vous risquez d’avoir des retombées négatives sur votre vie professionnelle ou même personnelle dans certains cas. Vous souhaitez remédier à ce problème et vous faire remarquer de manière positive. C’est possible ! Il vous suffit de la travailler.

Elle se crée au fur et à mesure sur une période à long terme. Pour la construire, il faut se poser différentes questions : sur quels réseaux sociaux vais-je publier du contenu ? Quels sont les plus pertinents ? Combien de temps vais-je y consacrer ? Ai-je du temps pour rédiger des articles d’un blog ? Toutes ces questions ont un sens, c’est pourquoi il faut mettre en place une stratégie bien établie pour ne pas s’égarer et cela permettra de ne pas vous perdre sur la toile. La conception d’une identité numérique prend du temps et il faut y consacrer quelques moments de votre vie pour qu’elle soit structurée au mieux. L’identité numérique vous fera gagner des points auprès du futur employeur qui est à la recherche du candidat idéal qui mettra son savoir-faire en avant, grâce aux différents outils du Web. Elle sera une partie intégrante de vos compétences professionnelles. Les avantages de l’identité numérique sont d’être approchés et repérés par les responsables des ressources humaines.

Créer ou maîtriser son identité numérique fait partie de vos compétences professionnelles et est un véritable atout dans votre recherche d’emploi

Si l’identité numérique est peu gérée ou mal gérée, elle peut porter préjudice au candidat, surtout dans les métiers du Web. Ex : les paramètres de Facebook mal sécurisés. Il vaut mieux à présent la prendre en main et définir votre identité digitale.

Les attentes sont différentes en fonction du poste, du domaine de compétence et de l’entreprise que l’on vise. La première étape consiste, qui est très essentielle, à une réflexion avant de se lancer à corps perdu dans la création de son identité numérique. Il est également essentiel d’apprendre les fonctionnalités des réseaux sociaux qui pourraient être un atout pour votre identité numérique.

Comment définir votre identité numérique ?

Avant de créer votre identité numérique, posez-vous déjà cette question « Qu’est-ce que je souhaite représenter sur Internet ? », « Qu’est-ce que je vais montrer et comment vais-je le présenter ? ». Dans votre identité numérique, vous pouvez partager des informations concernant votre vie privée ou/et votre vie personnelle et sociale ou/et votre vie professionnelle. Chacune de ces informations, il existe deux possibilités «Est-ce que je partage ? » ou «Est-ce que je ne partage pas ? ». Je dois réfléchir à savoir lequel ou lesquels font partie de mon identité numérique.

Votre vie privée : il s’agit, par exemple, de vos opinions politiques, vos convictions religieuses, vos préférences sexuelles… Vous décidez de ne pas partager ces informations et donc elles ne seront pas présentes dans mon identité numérique. Si vous parlez de ces sujets, cela pourrait vous porter préjudice auprès du public, des membres du personnel, des entreprises,… Mais chacun est libre de publier ou non sur sa vie privée tout dépend de vos attentes.

Votre vie personnelle ou sociale : ce sont tous les éléments liés à vos loisirs, vos passions, etc. mais qui constituent votre personne. Par exemple, vous adorez la guitare et la musique. Cette facette-là est une partie de vous. « Ai-je envie de le partager au public ? ». Le petit élément personnel qui fait partie de vous, les gens le retiennent. Comme la musique fait paraître un petit côté rock and rolls. Cela peut créer une différence face à la concurrence. Cette facette n’est pas une valeur ajoutée, mais un élément qui va la confirmer. Attention de ne pas diffuser de trop sur sa vie personnelle ou sociale. Par exemple, 20 % des publications sur la vie personnelle et 80% sur la vie professionnelle. Il faut sortir du côté professionnel.

Votre vie professionnelle : vous vous déplacez à l’étranger pour telle ou telle conférence et donc vous publiez des photos. Cet aspect fait partie intégrante de votre vie professionnelle et est facile à gérer. D’autres sujets que vous pouvez également publier pour montrer que vous êtes une personne active, comme rédiger des articles sur le leadership, le management, les organisations… Cela appartient également à votre vie professionnelle.

Et vous, sur quels aspects de votre vie allez-vous partager des informations ?