supprimer mes données personnelles

Comment supprimer des données personnelles sur Internet ?

Vous souhaitez prendre en main votre identité numérique ? Malheureusement, vous avez trouvé des articles de vous sur Internet qui ne vous plaisent pas. La solution est de supprimer vos données personnelles sur la toile et pour ça, il existe différentes procédures : contacter l’administrateur du site Internet, formulaire Google ou la case justice, si vous n’avez pas le choix.

Supprimer vos données personnelles en contactant l’administrateur du site Web

Si vous n’êtes pas l’administrateur du blog ou du site internet, il suffit de demander gentiment à l’administrateur ou le webmaster de retirer le commentaire, la photo ou l’information à propos de vous. La demande doit être faite par écrit en indiquant la date et signer à la fin de celui-ci. Il est indispensable de rajouter une preuve de votre identité avec une copie de votre carte d’identité. Cette annexe permet à l’administrateur d’être certain de votre identité et d’empêcher la suppression de vos données personnelles par une autre personne en votre nom.

Où peut-on trouver les coordonnées de l’administrateur du site Internet ?

Les coordonnées de l’administrateur du site Internet peuvent être trouvées en utilisant le service dns Belgium. Vous tapez le nom de domaine dans la barre de recherche, ensuite vous cliquez sur « WHOIS? » et là, vous aurez tous les détails concernant le détenteur du nom de domaine.

D’autres sites existent également pour connaître le nom de l’administrateur du site web : domaintools et whois.net

Dans la lettre, stipulez clairement les raisons de la suppression de vos données et citez également quelques articles de lois en rapport au contenu publié. Après réception dudit courrier, le gestionnaire à un mois pour donner suite. Si sa réponse est négative, vous pouvez lui demander d’expliciter son refus.

Passez par la case justice si vous n’arrivez pas avoir gain de cause

Si en votre âme et conscience, vous êtes certain d’avoir une bonne raison pour supprimer vos données personnelles, car celles-ci portent atteinte à votre réputation, vous êtes en droit de contacter la Commission de la vie privée et/ou de vous adresser au tribunal compétent.

Les motifs, pour la suppression de vos données à caractère personnel, doivent être impérativement motivés. Ce ne sera pas suffisant de dire : « Parce que je n’aime pas trop cela ». Vous devez prouver que les publications provoquent un réel dommageable pour vous

Par contre, si vous êtes administrateur des pages Facebook ou/et d’un ancien blog ou/et d’un profil, supprimez-le ou les directement.

Formulaire de suppression de contenu indexé dans droit à Google

Après avoir désactivé les comptes, ils se retrouvent quand même dans les recherches Google où malencontreusement, vous découvrez des propos inadéquats ou nuisibles à votre sujet. C’est pourquoi, Google a mis à la disposition des internautes un formulaire de demande de suppression. Ainsi, les pages ne seront plus indexées. Bien entendu, Google se réserve le droit de valider ou de refuser votre demande. Elle est réservée exclusivement aux personnes faisant partie de l’Union européenne. Malheureusement, ces pages existeront toujours, mais elles seront plus difficiles à retrouver.

Forget.me est un outil efficace pour demander la suppression de données vous concernant sur Google et Bing. De plus, il vous avertit quand les liens ont été totalement supprimés.

Attention, même si vous avez réussi à effacer une grosse partie du contenu négatif relatif à votre personne, celui-ci sera et restera toujours stocké dans un serveur. Il vous est, par ailleurs, impossible de savoir si quelqu’un a fait une éventuelle copie dudit contenu. Donc rien n’est joué. D’autre part, l’entreprise américaine « Google » a refusé la demande du CNIL, la Commission nationale de l’informatique et des libertés françaises, de supprimer les pages indexées sur les moteurs de recherche non européens, comme Google.com.

Un autre point à ne pas oublier, vous ne pourrez jamais supprimer toutes les traces négatives à propos de vous. Mais pas de panique, vous pourrez néanmoins créer assez de contenus positifs pour laisser les traces négatives dans les dernières pages des moteurs de recherche. Dans tous les cas, la personne chargée du recrutement n’ira pas au-delà de la 3e page des résultats de recherche, car environ 95% des internautes ne cliquent jamais ou très rarement sur la 3e page.